Le Tao Kung

Le Tao Kung est un système d’exercices énergétiques spécifique à l’École du Silat de la Grue Blanche. Il comporte plusieurs séries de mouvements et d’exercices respiratoires. Chaque série possède son propre objectif sur le plan énergétique. La pratique régulière du Tao Kung apporte détente, bien-être et vitalité.

Une séance se compose de différentes parties :

Le cours débute par des exercices variés qui, tout en échauffant le corps, permettent d’entrer dans la pratique en douceur. Relâcher les tensions éventuelles, éveiller l’attention, prendre conscience de la respiration dans le mouvement, travailler sur la posture et l’enracinement, stimuler l’organisme par des automassages, des marches. Un travail au sol permet également à travers des étirements spécifiques d’assouplir le corps, de le tonifier en douceur et en profondeur, tout en agissant sur les méridiens. Ces exercices varient selon les séances, les saisons, le ressenti des enseignants qui s’ajustent à l’énergie du groupe.

Ensuite vient la pratique des séries. Constituées de 9 mouvements et de 3 respirations, elles forment le « cœur » du système du Tao Kung. La pratique des séries est régulière. Les mouvements sont répétés, effectués dans un rythme lent et relâché, accompagnés d’une attention particulière aux sensations corporelles qui s’affinent au fil du temps. La respiration est généralement libre : il s’agit de trouver son souffle naturel, de l’harmoniser au mouvement de façon personnelle. Mais certains mouvements sont accompagnés de respirations particulières.
Quant aux exercices respiratoires qui accompagnent les séries, ils se pratiquent avec des rétentions de souffle. Le cours peut se poursuivre, pour les élèves avancés, par la pratique d’enchaînements martiaux adaptés au Tao Kung. La séance se termine pour tous par une assise silencieuse ou une relaxation guidée, ou encore quelques mouvements de respiration et d’harmonisation.

Les effets :

Les exercices préparatoires développent l’orientation dans l’espace, la coordination, l’équilibre, la souplesse, la tonicité. Les mouvements des séries du Tao Kung agissent sur les divers systèmes : circulations énergétique, sanguine, nerveuse et lymphatique, sur les organes internes et les tissus qui les enveloppent.
Les exercices respiratoires améliorent le souffle, favorisent la concentration tout en renforçant les effets des mouvements. D’une manière générale, la pratique contribue à l’apaisement, la vigilance, la réceptivité. Au fil des séances, la gestuelle devient plus fluide et belle, traduisant l’harmonie entre le corps et l’esprit. L’enseignement dans le monde et en France : Cette pratique est enseignée en Indonésie, en Europe et en Amérique du Nord. En France, le Tao Kung est enseigné à Besançon (Franche- Comté), Mézos (Landes) et Ville d’Avray (région parisienne, Hauts de Seine 92). Il est également enseigné dans le milieu carcéral à Besançon pour aider les détenus à gérer le stress, et dans certaines maisons de retraite, où des soignants, animateurs sont formés afin d’animer des ateliers pour les résidents, dont un grand nombre souffre de la maladie d’Alzheimer ou de pathologies apparentées.

Annonces

Consulter toutes les annonces